Il pleuvait des oiseaux
EAN13
9782207116104
ISBN
978-2-207-11610-4
Éditeur
Denoël
Date de publication
Collection
Romans français
Nombre de pages
208
Dimensions
20,5 x 20,5 x 1,6 cm
Poids
283 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Il pleuvait des oiseaux

De

Denoël

Romans français

Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Une photographe du Herald Tribune part réaliser un reportage sur la région québécoise du Témiscamingue, dont les forêts ont été ravagées par de gigantesques incendies au début du XXe siècle. Elle y trouve une communauté de marginaux fantasques et solitaires, dont Tom et Charlie, deux vieillards qui ont survécu à l'incendie et vivent en ermites au fond des bois. D'abord méfiants puis déterminés à aider la photographe dans son enquête, les deux hommes voient leur quotidien chamboulé. Et, soudain, lorsque arrive Marie-Desneige, octogénaire énigmatique tout juste échappée de sa maison de retraite, la vie, puis contre toute attente l'amour, reprend peu à peu ses droits.

Superbe récit, lumineux et tendre, Il pleuvait des oiseaux nous entraîne au plus profond des forêts canadiennes, où le mot liberté prend tout son sens, et l'émotion, brute et vive, jaillit à chaque page.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

23 août 2017

Au cœur des forêts québécoises

A la lecture du roman, nous nous évadons au cœur des forêts québécoises. L'auteur nous parle de solitude, de la vieillesse, de la vie et de la mort, ainsi que de l'amour improbable. On découvre un temps de l'histoire du ...

Lire la suite

17 septembre 2013

Une photographe enquête sur un dénommé Ed Boychuck , « l’homme qui avait survécu aux Grands Feux et qui avait fui sa vie dans la forêt ». Cet incendie s’était produit au début du vingtième siècle au Québec. Tout naturellement, ...

Lire la suite

17 septembre 2013

Une photographe enquête sur un dénommé Ed Boychuck , « l’homme qui avait survécu aux Grands Feux et qui avait fui sa vie dans la forêt ». Cet incendie s’était produit au début du vingtième siècle au Québec. Tout naturellement, ...

Lire la suite

Julien Laparade, libraire chez Dialogues, nous propose ses coups de cœur de la rentrée, à savoir : Les chaussures italiennes de Henning Mankell, Les évaporés de Thomas B. Reverdy et Il pleuvait des oiseaux de Jocelyn Saucier.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jocelyne Saucier