Les Lions mécaniques, et autres pièces
EAN13
9782213600482
ISBN
978-2-213-60048-2
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
272
Dimensions
22 x 0 cm
Poids
378 g
Langue
français
Langue d'origine
scr
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Lions mécaniques

et autres pièces

De

Traduit par

Fayard

Littérature Française

Indisponible
Un jeune homme retrouve son ancienne institutrice avec laquelle il se met à évoquer leurs souvenirs communs, découvrant, en un raccourci vertigineux, tout un pan de l'histoire de l'Europe centrale pendant la période cruciale de la Seconde Guerre mondiale. Au lendemain des événements de juin 1968 en Yougoslavie, un jeune homme bavard, sensible, loufoque, s'introduit dans l'appartement d'une " bourgeoise rouge ", raide et conventionnelle qui, le premier moment de frayeur passé, n'hésitera pas à " faire feu de toutes ses armes ". Un vieil asthmatique, ancien déporté, soutient matériellement et moralement un jeune homme dont toute la famille a disparu dans les camps et qui essaie d'écrire " un livre sur la souffrance " sans y parvenir. La vie (mythique?) du révolutionnaire soviétique Boris Davidovitch Novski est déroulée en dix-neuf tableaux et un épilogue, événements familiaux et réminiscences de la Russie tsariste alternant avec des épisodes liés à l'univers concentrationnaire et à la terreur stalinienne. Quatre pièces au style concis, mêlant ironie et poésie, où l'on retrouve les grandes préoccupations de Danilo Kis : réflexion sur la mémoire, sur la création littéraire, sur le destin de l'individu dans la machine meurtrière engendrée par l'oppression totalitaire. Danilo Kis (1935-1989), écrivain yougoslave, a passé les dix dernières années de sa vie à Paris. Styliste remarquable, il aborde dans son oeuvre, tantôt par le biais de l'autobiographie, tantôt dans ses récits de " fiction document ", les grands thèmes de ce siècle, en particulier l'oppression totalitaire, tant dans le nazisme que dans le communisme. Il a reçu en 1980 le Grand Aigle d'Or de la ville de Nice. Parmi ses oeuvres, citons: Un tombeau pour Boris Davidovitch; Sablier; Jardin, cendre; Chagrins précoces; Encyclopédie des morts; la Mansarde; Homo poeticus; la Leçon d'anatomie; le Luth et les cicatrices; le Résidu amer de l'expérience.
S'identifier pour envoyer des commentaires.