2, Hunger games, L'embrasement

2, Hunger games, L'embrasement

Suzanne Collins

Pocket Jeunesse

  • 26 septembre 2012

    Victorieuse -avec Peeta- des derniers Hunger Games, Katniss a quitté la Veine et vit désormais avec sa famille au Village des Vainqueurs. Ses conditions de vie se sont nettement améliorées mais la jeune fille n'est pas heureuse. Sa maison lui manque, sa complicité avec Gale lui manque, bref, elle regrette son ancienne vie. Et ses rapports tendus avec Peeta n'arrangent pas les choses. Et elle n'est pas au bout de ses peines. A quelques jours de la Tournée de la victoire, le président Snow en personne lui rend visite et la menace. Le coup d'éclat qui lui a permis de gagner les jeux et de sauver Peeta est loin d'avoir plu au Capitole.

    Si elle ne réussit pas à convaincre les habitants de tous les districts qu'il ne s'agissait pas d'un acte de rébellion mais d'un geste d'amour fou, la sanction sera terrible. Dans les districts, la colère gronde, la révolte menace. C'est inacceptable pour le Capitole qui va trouver avec les Jeux de l'Expiation, l'occasion de se débarrasser d'une héroïne devenue gênante.
    Pauvre Katniss qui se croyait définitivement à l'abri après sa victoire! Une ruse du Capitole, qui encore une fois fait la preuve de son machiavélisme et de son iniquité, l'oblige à retourner dans l'Arène et, cette fois, elle devra se battre contre les meilleurs.

    Même si dans ce deuxième opus l'intrigue se met en place plus lentement, il est de la même veine que le premier et reste un grand plaisir de lecture. En voyant arriver encore une fois une phase de jeux, je me suis dit qu'il allait être difficile pour Suzanne COLLINS de se renouveler. Et pourtant c'est le cas! Ce sont des jeux ,oui, mais ils sont totalement différents. L'arène est surprenante et l'angoisse monte en puissance dans ce lieu étrange et infernal où rien n'est jamais acquis. Si j'ai regretté de ne pas en savoir plus sur le feu qui couve dans les districts, j'aime à penser que le tome final me permettra de savoir enfin tout ce qui s'y trame.
    Bien sûr, la lecture est facile puisqu'elle s'adresse à un jeune public. Evidemment, il y a peu de surprises, les évènements sont facilement prévisibles. Mais, mais, mais..on se laisse prendre au piège de cette histoire fascinante, de ces personnages attachants et de ce monde hostile et injuste.
    Je veux la suite, vite!!


  • Mieux que le premier !

    Bluffée, je suis bluffée. Ce deuxième tome me semble beaucoup plus complet et abouti que le premier. C’est de loin - pour le moment, puisque je n’ai pas encore lu le troisième - le tome que je préfère dans cette trilogie. Je l’ai littéralement dévoré en une journée. Aucun temps mort, aucun ennui !

    Après son coup d’éclat lors des Hunger Games, Katniss se sent menacée. Et pour cause, elle est le symbole d’une rébellion qui couve. Le mécontentement gronde dans les rues de Panem, et il ne manque que la petite étincelle pour que ce mécontentement se transforme en révolution. Or, Katniss est cette étincelle… ce qui met en danger ses proches. Pas de repos pour notre héroïne, elle doit à tout prix réussir à apaiser les tensions si elle ne veut pas voir mourir ceux qu’elle aime. Malheureusement pour elle, le sort s’acharne et elle doit faire face à un adversaire très puissant : le gouvernement, et plus précisément, le président Snow.

    L’intrigue de ce tome-ci est pleine de rebondissements très souvent inattendus. Un livre qui réserve beaucoup de surprises, je vous l’assure ! Je l’ai trouvé beaucoup plus sombre que le premier et il m’a fait passer par toute une palette d’émotions, que ce soit la joie, la tristesse, l’espoir ou encore la résignation. La haine du gouvernement y est encore plus présente ainsi qu’un profond sentiment d’injustice. J’ai été émue aux larmes par toutes ces personnes - même si on ne les connait pas toujours - qui se battent pour leur liberté et qui le payent trop souvent de leur vie.

    On retrouve une Katniss toujours aussi attachante et en proie à de terribles doutes. Car au final, des milliers de vie dépendent de ses choix et de ses actes. Par contre, elle est un peu girouette quand il s’agit de son cœur, elle ne sait pas ce qu’elle veut et c’est un peu énervant. Peeta, lui, me plait de plus en plus… il est charmant, courageux, touchant. Je l’adore ! Et ce bon vieux Haymitch... raah, impossible de vous dire pourquoi je l'ai beaucoup apprécié dans ce tome sans vous gâcher la lecture, mais sachez qu'il est génial. Il y a également pas mal de nouveaux personnages. Je pense surtout à Finnick qui m’a totalement conquise. Je suis sûre que sous sa carapace de dur à cuir et sa réputation d’homme à femmes se cache un homme sensible.

    En conclusion, aucun doute possible, je lirai la suite ! La fin de ce tome est époustouflante et donne tout simplement envie de se jeter sur la suite. On va de rebondissements en rebondissements. Un livre rempli d’émotions, qu’il est impossible de lâcher.


  • 3 juillet 2010

    J’ai trouvé le premier tome captivant même si prévisible et ce second tome était bien parti pour être tout aussi captivant et surtout moins prévisible, avec une Katniss qui devient le chef de file d’un nouveau soulèvement des districts et un possible District Treize toujours présent…

    Sauf que voilà que le Capitole décide d’organiser les soixante-quinzièmes Hunger Games – qui sont également des Jeux de l’Expiation (ils surviennent tous les 25 Hunger Games et comportent un élément spécial) – en choisissant les tributs parmi les anciens vainqueurs des Jeux. Et devinez sur qui ça tombe pour le Douzième district ? Eh oui, sur Katniss et Peeta, qui sont donc de retour dans l’arène !

    Et là, je dois dire que ce rebondissement a été une grosse déception pour moi. Je m’attendais au récit d’une rébellion des districts contre le Capitole menée par Katniss et son meilleur ami Gale ; résultat, j’ai eu l’impression d’assister à une redite du premier tome et j’avoue ne pas avoir compris ce choix de l’auteur de renvoyer ses personnages aux Hunger Games. Alors certes, on fait la connaissance de nouveaux personnages et le dispositif de l’horloge est très bien imaginé ; n’empêche qu’au final, ce second tome me laisse une impression de « remplissage ». Je pense qu’il n’était absolument pas nécessaire et qu’on aurait pu s’en passer – mais Suzanne Collins tenait manifestement à faire une trilogie.

    Quant aux protagonistes principaux…J’ai beau trouver Katniss très attachante, son attitude envers Peeta m’a de nouveau agacée, encore plus que dans le premier tome. Sa manie de considérer Peeta comme une meilleure personne qu’elle (que tout le monde, en fait) et de vouloir le protéger à tout prix, aux dépends de sa propre vie m’exaspère au plus haut point. D’autant que rien à faire, je n’aime décidément pas Peeta ! Je n’ai qu’un seul souhait : qu’il soit moins présent au cours du troisième tome et qu’on y voie plus Gale.

    En ce qui me concerne, une petite déception donc pour ce second tome. Mais j’attends néanmoins avec impatience le troisième tome, qui sortira en anglais à la fin de l’été.