Ne vous retournez pas, roman

Maud Tabachnik

Albin Michel

  • 22 juillet 2010

    Stan Levine (le héros du Cinquième jour) vient d'être nommé au commissariat principal de Milwaukee. Depuis huit ans celui qui a été l'un des flics les plus gradés de New York a quasi disparu, errant comme un zombie à la recherche du psychopathe qui a tué sa fille.

    Alors qu'il entrevoit enfin la possibilité de vivre et peut-être d'aimer resurgit Nichols, alias Lacy, qui signe son retour par deux meurtres horribles.

    Au même moment des attentats islamistes frappent l'Amérique profonde, que l'agent double Dan Barrilan du FBI ne parvient pas à éviter. Pour Nichols c'est un nouveau signe de Dieu qui va lui permettre de défier Levine et d'accomplir sa grande oeuvre de rédemption par le sang...

    Mon avis :

    Deux histoires côte à côte, aussi intéressantes l'une que l'autre, mais pourquoi les superposer ?

    Un tueur intéressant mais qui perd vite les pédales, de même que l'islamiste convaincu. Sans doute est-ce là que réside l'intérêt de ce roman avec lequel j'ai passé un bon moment.

    L'image que je retiendrai :

    Un homme partagé entre deux femmes qu'il aime et qui ne peut se décider.

    Motamots