Tout contre, roman

Marie-Florence Gros

Héloïse d'Ormesson

  • 22 juillet 2010

    Nestor lutte contre un trafic de filles de l'Est. Andréa est écrivain. Ils pourraient former un couple ordinaire et vivre une histoire normale, mais le temps semble leur échapper.

    Un rien les sépare, à moins que ce ne soit un monde.

    Le roman qu'Andréa écrit se réfléchit peu à peu dans la réalité et interfère dangereusement avec le combat de Nestor. Les deux amants parviendront-ils à déjouer les mauvais tours du destin ?

    Mon avis :

    Ces deux là étaient fait pour se rencontrer. mais dans quel temps et dans quel monde ? Pourtant, malgré la différence d'espace-temps, l'amour les unit et seul la mort pourra les séparer.

    Une lecture qui m'a ravie par les nombreux coups d'oeil entre les époques, et par l'omniprésence du thé....

    Motamots


  • 10 juillet 2010

    Andrea, écrivain, voit son voisin Nestor se faire renverser par une voiture sous yeux. Inquiète pour lui, elle va prendre de ses nouvelles.
    Nestor, journaliste, enquête sur un trafic de filles de l'Est. Et, il rencontre Andreas dans d'autres circonstances...

    Tous les deux s'aiment, vivent ensemble mais les aiguilles du temps se croisent, interfèrent dans la réalité. Est ce que la croisée des temps peut condamner leur amour?

    Quand j'ai commencé le livre, j'étais enthousiaste : une construction originale qui sort des sentiers battus et une écriture très plaisante. Mais au fil des pages, je me suis questionnée sur cet imbroglio temporel et finalement c'est moi qui suis restée sur le bas côté de la route...

    Pourtant, l'écriture de Marie-Forence Gros m'a ravie mais ce n'était pas suffisant.

    Un rendez-vous raté avec ce roman qui joue avec le temps....